About

droite« Quand le drapeau noir mêle ses plis à ceux du drapeau tricolore, la cause ne peut pas être mauvaise. » Antoine Blondin

Les jeunes gens ne tirent plus le cordon des sonnettes. Nous tirons nos enseignements de quelques ombres. Il nous reste le culte qu’entretiennent la mémoire de quelques héros, le linceul de pourpre des génies que nous n’aurons pas connus et la réputation, meneuse de nostalgie. A l’heure où les chansons sans paroles ni musiques pullulent, où les comptines à l’eau de rose pour ménagères décérébrées limitent la triste paupérisation du livre, où le cinéma se vautre dans le moralisme le plus enfantin, où les songes de prétendus humanistes auto-proclamés distillent leur parole d’évangile dans les foyers, où les rentiers de l’indignation contemplent avec le sentiment du devoir accompli la lente agonie du principe de contradiction, où les humoristes se sont recyclés en agents autoproclamés du Bien : les anarchistes de droite se doivent d’être réactualisés. Leurs haines, marottes ou combats n’ont peut être jamais autant été d’actualité. Ou du moins l’actualité ne leur a peut-être jamais autant donné raison.

Il est des artistes auxquels nous demandons de nous aider à déchoir, d’encourager nos ricanements et d’aggraver nos vices et nos stupeurs. Il y a dans ce flot de mauvais esprit un parfum de déchéance et de liberté qui peut plaire. Incontestablement cela flatte quelque chose en nous. On a toujours envie de flirter avec la décadence lorsqu’on est sur d’en rester le maitre. Les pages se tournent, les clics pullulent, les citations rongent le citron, les extraits fusent, nous espérons que vous êtes parvenus à la saisir; cette fameuse et obscure gouaille, cette rieuse, mythique et dépressive anarchie de droite…

  Hélas pas de rédemption ici-bas ! Juste la compilation d’individus, plus ou moins sérieux, brillants ou recommandables, qui ont dédié leurs arts et hissés leurs esprits vers une certaine idée de la liberté. La plupart des Hommes aiment à trouver des certitudes qui les consolent, vous ne trouverez ici qu’une source de désillusion, de nostalgie mais aussi la promesse, éternelle, que cet esprit et ses épigones n’ont pas disparus. Leur climat oblige, imprègne. Il s’agirait de s’en montrer digne. Et soyons fou d’avancer. Vers où ? C’est en vous.

Publicités

8 réflexions sur « About »

  1. Je viens de découvrir votre site. Bravo. C’est exceptionnel ! Aucune faute de goût et beaucoup de rapprochements très pertinents vous permettent de saisir la réalité de l’anarchisme de droite. Oseriez-vous rajouter Brassens à cette liste (à mon avis plus pertinent que Gainsbourg en dépit des apparences), Dominique Jamet (plus à sa place sur ce beau site que Philippe Tesson, me semble-t-il) ou encore Albert SImonin et Eric Rohmer ?
    N’y aurait-il pas aussi un mausolée à construire pour Nicolas Gomez Davila ?
    M’enfin, j’dis çà j’dis rien. C’est déjà magnifique. Merci.

  2. c’est quoi anar de droite?….êtes-vous capable de donner une definition? et au cas ou,à remplir encore un musée inutile? et vous vous prenez pour quel queue chose c’est sur….ah c’est bon d’se croire quequn n’est-ce-pas? d’se regarder bander dans la glace en s’persuadant con est au-d’ssus d’tout …ah génial….vous avez tout compris,mes con-pliments mon général!

  3. Hello,

    Existe-t-il des rassemblements, des « cafés débats » ou autre truc sympa pour rencontrer des anars de droite ?

    Plusieurs de mes amis m’ont qualifié de cette étiquette, que je ne connaissais pas, mais à lire à droite à gauche c’est assez intéressant. Du coup, j’aimerais pousser l’expérience plus loin.

  4. Un site excellent. Une communauté d’esprit. Il n’y a pas de faute de goût. Un vrai plaisir à cultiver. Bien cordialement. J.-R.

Donnez votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Ne rien devoir à son époque, ne rien solliciter d’elle, parier contre ses goûts et ses fanatismes

%d blogueurs aiment cette page :